Accueil    [   Dossiers   ]   Forums  
Strasbourg Sans Fils » Association » Revue de presse

Rubriques
» Association
    - Actualité
    - Projets
    - Réunions
    - Revue de presse
» Dossiers
    - Strasbourg
    - Technique

Articles les plus récents
» Courses de Strasbourg
» Venez manger !
» Salon des Associations 2008
» Soirée Wi-Fi de rentrée
» Triathlon de Gerardmer

Articles les plus lus
» Courses de Strasbourg
» Salon des Associations 2008
» Venez manger !
» Le pack Wanadoo eXtense Wi-Fi
» Transformer un Linksys WAP11 version 2.2 en Dlink DWL900AP+

Une laverie, premier « HotSpot » à Strasbourg (DNA - 24 octobre 2003)

Par Blob, le vendredi 24 octobre 2003

Après quelques expériences et quelques sites payants, voici un premier endroit où se connecter à l’Internet sans fil à Strasbourg, quasiment gratuitement.

Lire les DNA pendant que la chemise tourne tranquillement dans la machine à laver, c’est désormais possible à la laverie Happy Wash, à la Robertsau (2 rue Jardin Keck). L’association « Strasbourg Sans Fils » a ouvert son premier « hot spot » chez ce passionné de l’Internet, qui avait ouvert il y a quelques années la première webcam (caméra diffusant des images sur l’Internet) de Strasbourg. Un « hot spot » est un endroit où les ordinateurs (portables) équipés d’une carte réseau sans fil (norme WiFi) peuvent se connecter à l’Internet. Les hôtels sont très souvent équipés de « hot spots » mais payant (abonnements disponibles chez Orange, SFR, Tiscali...). Là, le surf est gratuit, ou presque. Tout le monde peut surfer gratuitement sur une sélection de sites web (des sites d’informations principalement). Pour avoir accès à l’ensemble de l’Internet (consulter son email, surfer n’importe où), il faut être membre de l’association (10 euros par an). « C’est un souci de sécurité élémentaire, explique Claude Bohnert, directeur de la laverie. Les gens utilisent ma connexion, je suis donc responsable de ce qu’ils font sur le net. Je suis très content d’être le premier "hotspot" à Strasbourg, d’autant que contrairement à la webcam qui était simplement ludique, le WiFi apporte un vrai service aux clients qui peuvent ainsi patienter tout en surfant. » L’association Strasbourg Sans-Fils projette d’ouvrir d’autres « hot spots » dans la ville : cafés, endroits où il y a des files d’attente sont des endroits privilégiés. Ils assurent la maintenance du matériel, au propriétaire d’assurer l’accès à l’Internet.

Pierre France
© Dernières Nouvelles d’Alsace - Vendredi 24 Octobre 2003



COMMENTAIRE(S) DE L'ARTICLE :
Par VIALARET NATHALIEle 12 juillet 2006 : > Une laverie, premier « HotSpot » à Strasbourg (DNA - 24 octobre 2003)
bonjours je suis en etude de marché pour ouvrir une laverie dans le sud de la France.Le principe de connection a internet m’interresse et je voudrais avoir des renseignements.MERCI de me répondre.Salutation Nathalie.


Contact: info@sans-fils.org
F8KHH - TM0TAN French Special Event Station - from 27th March to 10th April 2009